Retraite anticipée : Cap sur la Brenne.



Il y a quelques semaines, je m'offrais le plus beau des cadeaux et je suis ravie d'en faire l'objet de mon premier article ! Partir 20h en Brenne seule et avec moi-même, là était l'enjeu. GPS ? finalement non ! Sur la route, musique et clim' puis très vite je reviens à l'essentiel : vitres ouvertes et chant de la nature.

Les cheveux volent, moi aussi : je suis libre et m'offre ma première retraite anticipée... Il y a quelques années, je tombais sur une émission racontant l'histoire d'une mère de famille partant chaque année quelques jours sans enfant, sans compagnon, sans ami. Stupeur, quelle drôle d'idée, pensais-je... Aujourd'hui et après deux ans et demi à cumuler les rôles de maman, compagne, amie et entrepreneuse, je me retrouvais seule sans aucune contrainte. Un vrai régal !

L'idée me trottait dans la tête depuis quelques temps, après un renoncement de ma part un mois avant, cette fois on y était, la chambre d'hôte réservée, les bagages en rang d'oignons, je prenais la route vers Azay-le-Ferron.


Mon périple commençait par le parc du Château d'Azay-le-Ferron où j'ai prit plaisir à flâner et observer le temps... Enfin au début j'étais plus en mode : je prend une photo pour Chéri (bien sûr, il adoooore les châteaux), j'ai bien envoyé le mail à David pour la com' en cours ? (OUIIII bien entendu, sacrée culpabilité, va !), je devrais penser à acheter un souvenir pour Louloute (oui, elle aussi adoooore les châteaux)... Bref, tout était là pour moi mais moi je n'y étais pas.

Ce n'est qu'au bout de quelques temps que le charme de la retraite anticipée opérait, je me laissais enfin glisser dans cette belle journée d'été.


Je me suis ensuite rendue à ma chambre d'hôte (que je connaissais déjà - aventurière mais aux besoins de repères quand même !) où l'accueil de Mr et Mme Legros fut comme toujours chaleureux et discret à la fois. Je m'installais délicatement en ma petite demeure d'un soir quand le naturel reprenait du service : je planifiais...

J'avais envie de faire tellement de choses et j'avais si peu de temps.

Alors je me suis demandée ce que j'avais envie de faire là, maintenant. La réponse était : méditer. J'ai médité ! Quelle simplicité la retraite... La soirée s'est déroulée comme je l'espérais, simplement avec moi-même, j'ai prit le temps de vivre pour moi et faire des choses qui dans l'instant me motivaient, voilà tout.

Je suis partie au matin légère et connectée (à moi même, cette fois !).


Je garde de cette expérience un goût de revient, je souhaite à tous et toutes de réaliser cela au moins une fois, car dans ce monde où tout est minutes et secondes, quel plaisir de laisser filer le temps...

Au plaisir, Elodie.

#retraiteanticipée #tempspoursoi #brenne #chambredhôte

7 vues

©2018 - Futile et Agréable

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now