Je deviens écologiquement impliquée...



Bonjour à toutes et tous, je vous retrouve aujourd'hui pour parler écoloOOgie ! Ne me rangeant dans aucune case, je précise que je ne suis pas plus écolo quanti-écolo, viandarde ou végétarienne, végan, probio, ... Je suis moi ou à peu près et surtout il faut dire que depuis quelques mois je mute franchement vers un mode de vie plus respectueux de l'environnement, de ma santé et de ma consommation. Bien qu'ayant été éduqué à la campagne avec peu ou pas de médicaments cracra, des remèdes de grand-mère, un brin de recyclage, j'ai pu constater que je pouvais et que surTouUt j'avais envie d'encore mieux ;) Le film Demain, m'a littéralement décidé à passer à l'action tel le petit colibri, je ne tente pas de changer le monde, je fais juste ma part ! Sans plus attendre, ma part la voici : - Plus de sacs plastiques, je les remplace par de petits sachets en tissus (achetés en magasin bio ou récupérés via certains colis de marques écoresponsables), ils sont très pratiques pour tous les légumes, les fruits ou pour transporter de petites choses quotidiennement ! Le galon permet une totale fermeture du contenant. - Pour les courses, j'ai opté pour un "pouss-pouss" (comme on dit par ici) qui m'a valu de sacré remarques de mon entourage, mais j'assume complètement et tout simplement pour les petits achats un totebag.

Plus de sac cabas donc à acheter sans cesse (car bien entendu, on l'oubli souvent...).


- À table, nous utilisons dorénavant des serviettes en tissus à la place du "sopalin". Les ronds de serviettes ont été l'objet d'une création avec bambina. Nous roulons donc nos serviettes comme à l'ancienne ("souvenir souvenir", et dire que petite je détestai cela !). - Tant que nous sommes encore dans la cuisine, parlons produits d'entretien avec Body Nature. Après avoir essayé le bicarbonate et vinaigre blanc pour nettoyer le sol et les éléments de la maison, j'ai failli abandonné car franchement chez moi avec ou sans citron, ça ne va pas du tout (traces, odeurs et efficacité pas franchement prouvées). Alors quand ma route a croisé ces deux petits bijoux qui servent à touUut je me suis reconvertie. Sol, calcaire, poussière, surface vitrée ou gras, tout y passe, même les WC ! Il suffit seulement de ces deux produits (le propre et le désinfectant) conçus par une belle entreprise française et à l'éthique parfaite selon moi pour avoir une maison propre. Les parfums sont doux et adorables et le must est que l'eau usagée peut servir d'engrais aux plantes... Elle est pas belle la vie ;) - Le vinaigre blanc et le bicarbonate me servent côté linge et odeurs. Je réalise ma lessive avec seulement des copeaux de savons, de l'eau et du bicarbonate de soude. C'est hyYyper rentable et parfait pour le linge et la nature. Le vinaigre blanc me sert d'adoucisseur, et sans aucune odeur cette fois, je vous l'assure. Le bicarbonate seul est utilisé dans la poubelle pour chasser les odeurs. - Mes "Tuperware" en plastique ont été remplacés par de charmants contenant en verre, de différentes tailles me permettant ainsi de passer du congélateur ou frigo au four. Pratique, plus écologique, et moins de vaisselle ;) Je récupère aussi les bocaux de conserves achetées et cela me fait bien l'affaire.


- La petite dernière est cette gourde de chez Gaspajoe. Plus de bouteilles plastiques à la maison, pour le chaud comme le froid j'utilise ma précieuse que je trouve tellement jolie en plus. - Côté fruits et légumes d'ailleurs, je me sers chez un petit maraicher travaillant avec des producteurs locaux, bio ou non (tout le monde sait que les labels pour les petits producteurs ne sont pas toujours simples à débourser), dans tous les cas avec le moins de traitements possible et de surcroit saisonniers. J'y trouve également selon les arrivages : de la viande, des œufs et du fromage. - Pour couronner le tout, ce maraicher accepte que je lui transmette mes pelures de fruits et légumes afin qu'en plus du tri sélectif et n'ayant ni la place ni la nécessité d'un compost à la maison, ce qui vient de la terre, retourne à la terre. La boucle est bouclée, je suis conquise de cette nouvelle démarche.


- Le père Noël m'avait bien entendu et m'a apporté la grande sœur de bébé cafetière à l'italienne. Plus de dosette (ce qui représente un coup énoOorme et surtout des déchets à n'en plus finir). Le plus, je réutilise le marc de café dans mes canalisations ou pour mes plantes, ce qui les boostes un max. - Côté salle de bain, exiiiit les cotons jetables. Les tendances d'Emma ou les supérettes bio proposent à des prix tout à fait raisonnables des cotons réutilisables en bambou, coton, ... C'est hyper doux, lavables en machine et "séchables" au sèche-linge. Il existe même de petites "débarbouillettes" un peu plus grandes, ce qui est vraiment chouette pour bambina ou pour retirer les masques à l'argile par exemple.


- Dans cette même idée, depuis peu nous n'avons plus de coton-tige à la maison, et cet objet non identifié ci-dessus en est son remplaçant ! J'ai nommé "l'oriculi", de chez Lamazuna à 4€50 seulement et réutilisable à vie. - Je favorise un maximum les produits cosmétiques en verre ou sans emballage, type shampoings solides, savons pour le corps et de marques françaises. ​


- Je fais mes paquets cadeaux avec des petites chutes de tissus, autrement dit : furoshiki ! C'est tout simple, carrément mignon et carrément rentable !

Cette fois-ci nous y sommes, j'ai fait le tour de mes petites révolutions personnelles, je suis très fière de toutes ces prises de conscience et j'espère vous les avoir partagé au mieux. Il y aurait encore bien des choses à mettre en place, cela viendra sûrement avec le temps... Clairement je suis déjà ravie de voir que j'ai moins de déchets donc moins d'achats de sacs poubelle, que je change ma façon de voir l'alimentation et que c'est ainsi plus respectueux de mes besoins et de l'environnement. J'y découvre ainsi de nouvelles recettes et cela est très excitant. Je fais travailler les producteurs et artisans locaux. Sur le long terme, je suis aussi certaine que tout cela aura un impact sur mes dépenses. Bref au-delà de mes convictions, ces changements auront aussi un impact sur ma fille et son regard sur la consommation, l'argent et le respect de la nature. Alors ce n'est pas grand chose, mais en fait (je crois) c'est déjà beaucoup... Au plaisir, Élodie.

#écologie #ecocitoyen #petitsgestes #planète #bio #oriculi #furoshi #gourde #zérodéchet

7 vues

©2018 - Futile et Agréable

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now